Une vigilance accrue pour le poker en ligne
Poker

Une vigilance accrue pour le poker en ligne

Les mesures barrières pour limiter la propagation du nouveau Coronavirus conduit à réorganisation des activités quotidiennes. Le taux de participation au poker en ligne a considérablement augmenté selon l’Autorité de régulation des jeux en ligne qui monte au créneau pour dénoncer les risques d’addiction.

Augmentation du nombre de participants sur un produit très demandé

Si l’offre des paris hippiques et paris sportifs est en nette régression, cela est dû au confinement dans certains pays. L’Arjel constate par conséquent un afflux massif de joueurs sur les plateformes de poker en ligne et l’inscription de nouveaux joueurs. En tant que régulateur du système, il constate une adhésion massive entraînant une hausse considérable du produit brut des jeux depuis plusieurs semaines. Concernant le poker en ligne, le volume de chiffre d’affaires est passé du simple au double, selon le président du régulateur Arjel, Charles Coppolani.

Devant cette augmentation rapide des joueurs, le régulateur rappelle aux opérants de poker en ligne assermenté de faire preuve d’extrême vigilance en limitant l’usage des incitations bonus via les bonus. Charles Coppolani demande aux joueurs d’être prudents durant cette période de confinement où on a plus de temps pour se livrer à ses activités. Dans un communiqué, l’Arjel prodigue différentes mesures pratiques visant à aider les joueurs à conserver leur sang-froid durant les parties. Pami les mises en garde, le régulateur demande d’indiquer clairement le budget et déterminer la durée de jeu. Il n’hésite pas à rappeler aux passionnés de poker en ligne que tout jeu d’argent a pour fondement le hasard.

Éviter les offres illégales

Les cyberpirates ont une affection particulière pour le poker en ligne. Le régulateur le rappelle dans sa mise en garde contre les sites de jeux d’argent en ligne illégaux, car tous les sites de jeux de casino et de machines à sous ne sont pas reconnus en France. De plus en plus de joueurs s’intéressent aux sites illégaux qui reversent rarement les gains et ne protègent pas les joueurs lorsqu’ils perdent le contrôle du jeu.

D’autres techniques plus évoluées et élaborées par les cybercriminels voient le jour. C’est le cas des chevaux de Troie et du spyware très difficile à détecter et redoutable d’efficacité. Il s’agit de mini programmes qui prennent le contrôle de l’ordinateur dans l’optique de collecter et transférer les données son nouvel environnement.

Profiter du confinement pour jouer au poker en ligne

Article précédent

Quelles sont vos chances à la roulette ?

Article suivant

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *