Les règles du poker all-in
Poker

Tout savoir sur le poker all-in

Le poker est l’un des jeux de cartes les plus joués au monde. Dans un casino terrestre, en virtuel sur PC ou smartphone, à la maison entre amis ou en famille, le poker présente toutes les facettes pour plaire aux amateurs comme aux professionnels. Le jeu se joue en plusieurs variantes et règles, le Texas hold’em est sans doute le plus prisé de tous. Dans cet article, nous nous pencherons particulièrement aux règles du poker all-in pour vous aider à améliorer dans vos parties de poker.

Règle Poker All-in : Piles à la table et Pots de côté

La règle des piles à la table sous-entend qu’un joueur au poker n’est pas dans l’obligation de miser plus de jetons qu’il en possède sur la table. Mais dans le passé, il était possible pour les joueurs très riches de défier les joueurs plus pauvres en misant des jetons d’une somme considérable que personne ne pouvait suivre, même s’il le souhaitait. Un refus de suivre était de suite considéré comme un « coucher ». Cette stratégie de domination au niveau des fonds permet au joueur riche de s’enrichir davantage. Les règles ont changé depuis, si votre adversaire est partant pour 1 000 euros et vous n’aviez seulement que 50 euros dans votre pile, vous pourrez toujours maintenir l’option « suivre ». Bien entendu, vous ne pourrez gagner que 50 euros de la pile de votre adversaire. Aussi, il ne peut plus vous forcer « hors du pot » en misant un somme colossal impossible à suivre.

Les pots de côté sont créés spécialement dans des parties à plusieurs voies où un joueur est all-in, mais les autres se battent pour des jetons supplémentaires. En d’autres termes, ce sont des mises en dehors des mises versées dans la partie.

All-in : Quand s’engager au poker ?

Pour faire face à un All-in de votre adversaire, vous devez prendre en compte les règles des côtes du pot. En effet, c’est une occasion parfaite d’étudier la statistique du montant des jetons sur table. L’idée est également de ne pas vous mettre à la place d’un favori pour suivre un All-in de votre adversaire. Ainsi, s’il reste quelques jetons dans le pot, il est donc plus raisonnable pour vous de suivre un All-in même en sortant perdant. S’il y a aussi une quantité considérable de jetons au centre de la table, il est plus correct de vous trouver perdant. S’il n’y a que des quantités infimes de jetons sur la table, on vous conseille seulement de suivre. De ce fait, l’engagement à un All-in dans le poker varie du nombre et du montant des jetons disponible dans le Pot de côté.

Qu’est-ce que les world series of poker ?

Article précédent

Les plus grands joueurs de poker au monde

Article suivant

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *